Dans un truculent ballet de jeux de mots et de quiproquos, Ni une ni deux met en scène trois clowns, de ceux qui ratent mais s’ajustent au fiasco…
  Avec jubilation, drôlerie, et un soupçon de passe-moi-la-folie, ils tentent de saisir le sens du monde et de leur existence, de la folie communicative de notre société au temps qui passe et qui nous échappe.

 

Une comédie pour tenter de rire au-dessus du vide !

 

« Le spectacle créé par la Compagnie Arsis à partir de mon texte Ni une ni deux est une très belle rencontre entre ces clowns déjantés, virtuoses de sidération d'être-là, déséquilibristes du texte emportés par le flot des mots et la piste du cirque… Un de ces beaux moments où je suis heureux d'écrire pour le théâtre. »
                                                               
Eugène Durif

 

«Ne vous inquiétez pas, souvent, on s’attend au pire, et c’est pire